Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog à part

Si ça ne vient pas de l'AFP c'est que ça n'est pas réellement arrivé!


Napoli : la Camorra dézingue aussi 87

Publié par Desmoulins sur 6 Juin 2022, 15:23pm

Catégories : #Camorra, #Gomorra, #Italie, #Mafia, #crime organisé, #Justice

Giuseppe Carpentieri (Cronache della Campania)

Giuseppe Carpentieri (Cronache della Campania)

06/05/20
Luigi Ferrante est blessé par des tirs via Mastellone dans le quartier de Barra. Affilié de longue date du clan Aprea et frère de Ciro «o'Chicc» Ferrante il a été touché au dos et à la fesse. Pour les enquêteurs il s'agirait d'un avertissement à la vieille garde camorriste du clan Aprea-Cuccaro référent à Barra. Une nouvelle génération de camorristes aurait émergé ces derniers temps dans le quartier pour se mesurer aux vieux. En avril Ciro Ferrante a été arrêté sous l'inculpation d'extorsion d'un entrepreneur en bâtiment.

06/05/20 
Giuseppe Carpentieri, gendre (mari de sa fille Terresa) du boss fondateur du clan Gionta a été touché par des tirs à la jambe et à l'aine alors qu'il était sur son balcon à Torre Annunziata.
Âgé de 50 ans, Carpentieri avait été libéré après avoir purgé 27 de ses 30 ans de prison pour sa participation aux assassinats d'Alfredo Nasti et Ciro Fraschetta en 1993.
Transporté à l'hôpital de Bostrocase il n'est pas pris en charge tout de suite car l'hôpital est devenue un centre prioritaire pour traiter les malades du covid-19. 
Deux proches du gendre du boss saccagent alors les urgences pour pousser le personnel à prendre en charge Giuseppe. Le 6 juin 2020, Giovanni Ippolito , 41 ans et Nunzio Acunzo, 39 ans sont arrêtés.

Francesco Lomasto (l'Occhio di Napoli)

Francesco Lomasto (l'Occhio di Napoli)

08/05/20
L'entrepreneur lié aux Casalesi, Domenico Noviello, 44 ans, a été libéré de prison à la suite du décret covid dit «Cura Italia» du 17 mars.
La mesure a été signée par la magistrate de surveillance Paola Velludo le 24 avril. Il était détenu à la prison d'Asti et, selon le DDA de Naples, il était impliqué, entre autres, dans d'importants investissements en millions en Émilie-Romagne pour le compte du clan.Il est maintenant retourné à Casal di Principe, dans la province de Caserte, pour y purger la peine restante de moins de 18 mois d'emprisonnement. Noviello, cependant, a été reconnu coupable de délits préjudiciables (aggravés par la facilitation du clan Casalesi et de l'association mafieuse) ainsi que de délits de droit commun.

11/05/20
Salvatore Rispoli et Giuseppe Guadagnuolo, tous deux 24 ans, ont été arrêtés en lien avec la tentative de meurtre contre Gaetano Capolupo à San Giovanni a Teduccio le 6 janvier dernier.

11/05/20 
La police a interpellé 22 personnes sur ordre d’un magistrat de Naples pour association de malfaiteurs, recel et vols de montres de valeur. Ils sont aussi accusés de faux documents, leur permettant de voyager à l’étranger et de revendre les montres grâce à de faux documents d’authenticité. Le réseau était actif dans la région de Naples, mais aussi en Espagne, en Grèce et en France. 
Crimorg

13/05/20
L'ancien boxeur professionnel champion italien des Super Léger devenu marchand de produits alimentaires Francesco Lomasto a été arrêté pour usure.
Originaire de Naples et résidant à Rome, il est interpellé alors qu'il recevait deux montres d'un montant total de plus de 33 000 euros, d'un entrepreneur qui payait une partie d'un prêt accordé avec des intérêts bien au-delà du seuil légal. 

15/05/20 
Vincenzo Calce, un homme d'affaires de Pagani a été agressé devant chez lui. Engagé en politique, Calce a une entreprise de transport et de gestion des déchets.

19/05/20 
A.D., un napolitain de 34 ans a été arrêté pour avoir volé et incendié une voiture de service appartenant à la Guardia di Finanza.

19/05/20 
La police pénitentiaire a mené une opération dans la prison de Bellizzi Irpino à Avellino après que des vidéos tournées dans l’établissement soient devenues virales sur les réseaux sociaux, notamment TikTok. Images des cellules sur fond de chansons néo-mélodiques, dédicaces et salutations à des parents et amis, scènes de la vie quotidienne derrière les barreaux,…Une manifestation de l’arrogance des détenus camorristes selon les autorités carcérales. Une «descente» a donc été organisée, permettant de saisir 4 téléphones portables. 
Repubblica - Crimorg

Assassinat de Pasquale Tortora (Teleclubitalia)

Assassinat de Pasquale Tortora (Teleclubitalia)

20/05/20 
Embuscade via Calzolaio, à Acerra. Pasquale Tortora, 55 ans a été abattu près de son domicile. La victime est le frère de Domenico «O 'stagnar», boss d'Acerra, et actuellement en prison pour meurtre. Le 22 octobre 2 hommes sont arrêtés. Le 10 décembre 2021, Alessio Galdiero (30) et Angelo Di Palma (35) sont condamnés à 16 et 30 ans de prison. En juin 2021 Galdiero est devenu coopérateur de justice et a dénoncé Di Palma comme le tireur. Le meurtre aurait été commandité  selon lui par deux clans d'Afragola et d'Acerra et 40 000 euros et de la cocaïne avaient été promis en paiement.

24-25/05/20 
Dans la nuit de dimanche à lundi à Gragnano, Nicholas Di Martino 17 ans a été tué dans une bagarre d'un coup de couteau. Il se trouvait son cousin Carlo Langellotti âgé de 30 ans et une dispute s'est engagée avec Maurizio Apicella et Ciro Di Lauro 18 et 21 ans. Langellotti aurait saisi un des deux au cou et ce dernier s'est dégagé en utilisant son couteau, blessant grièvement Carlo et tuant Nicholas. Carlo a toutefois pu s'enfuir avec son cousin et il l'a emmené à l'hôpital.
Il était le neveu du boss camorriste condamné à perpétuité Nicola «o'fuoco» Carfaro.
Le nom de Carfora est lié à l'assassinat d'un innocent en 1996, Michele Cavaliere, un entrepreneur possédant une laiterie et qui avait refusé de payer le racket et avait dénoncer les faits à la police. Le 9 novembre 96 des tueurs attendaient Cavaliere devant chez lui et l'ont abattu. Dans le coma, il décède le 12 décembre de ses blessures. Depuis 2002 la rue où vivait l'entrepreneur porte son nom. Il existe même une plaque en son honneur depuis 2008.

25/05/20
Dans le quartier de Ponticelli, la brigade mobile a arrêté Eduardo Migliaccio, 43 ans, recherché pour tentative d'extorsion aggravée contre une entreprise de transport basée à Ponticelli. Le suspect aurait approché les employés de l'entreprise à plusieurs reprises en se présentant comme "un ami de Sant'Erasmo" - expression avec laquelle les membres du clan Montescuro sont connus., opérant dans le domaine des Case Nuove - pour signaler la demande de réunion aux propriétaires de l'entreprise.
Eduardo Migliaccio, affilié au clan Sarno, clan régent de Ponticelli, compte des précédents pour association mafieuse, extorsion aggravée et délits contre la propriété. 

Giancarlo Siani assassiné le 23 septembre 1985 (Streep)

Giancarlo Siani assassiné le 23 septembre 1985 (Streep)

26/05/20 
Le 23 septembre 1985, le journaliste napolitain Giancarlo Siani est abattu par la Camorra, sans doute pour ses enquêtes sur les marchés publics de la reconstruction après le tremblement de terre de 1980. 35 ans plus tard, à l’occasion d’une opération sur le clan Polverino, on a appris que les familles des tueurs du journalistes sont toujours soutenues financièrement par le clan mafieux. Les deux tueurs, Ciro Cappuccio et Armando Del Core, condamnés à perpétuité pour le meurtre, non jamais rompus le lien avec les Polverino de Marano, près de Naples. Cette dette d’honneur a été respectée à travers les années à travers les différents clans qui se sont succédés : les Nuvoletta, les Polverino et les Orlando, même quand une guerre opposait ces deux derniers clans.
Lors de l’opération des carabiniers, 37 personnes ont été interpellées : 16 dans le clan Polverino à Marano, accusées de trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs ; 19 autres à Torre Annunziata, accusées de trafic de stupéfiants, extorsion, détention d’armes et association de malfaiteurs. Parmi les personnes interpellées figurent le régent du clan, Vincenzo Polverino, et Michele Marchesano, en charge de gérer les investissements immobiliers. Ils sont respectivement les cousin et beau-frère du boss Giuseppe Polverino, actuellement incarcéré. Un bar et une salle de jeux, estimés à 500.000 euros, ont été confisqués. 
Repubblica - Crimorg

Marco Di Lauro (LeSoir.be

Marco Di Lauro (LeSoir.be

28/05/20
Marco di Lauro a été condamné à 18 ans de prison pour trafic de drogue. Le mois prochain il devra faire à un nouveau procès pour association mafieuse. Il est actuellement détenu au régime 41bis à la prison de Sassari. Dans une lettre de 2 pages il a raconté son histoire aux juges, de sa passion pour le sport, son envie de devenir footballeur puis «le monde a changé» avec l'arrestation de son père et celle de ses 2 frères aînés Cosimo et Vincenzo. Quelques temps après c'est la faide de Scampia qui met le quartier à feu et à sang et lui 4ème fils a dû prendre la place du chef. Cronache di Napoli publie au même moment un article sur la correspondance très dense entre Antonio Mennetta en prison sous le régime 41bis et Marco Di Lauro (alors en cavale). Ses lettres étaient transmises par la mère d'Antonio, Annunziata Petriccione (sœur de Salvatore «'o marenar» fondateur des Vanella Grassi) et montrent l'attachement profond de Mennetta au clan et à Marco. Annunziata s'est retrouvée au milieu d'une enquête pour blanchiment après des déclarations de plusieurs repentis dont Carlo Capasso, 1er accusateur de Marco Di Lauro et ami d'enfance de Mennetta. Annunziata aurait aussi joué les porteuses de messages après l'assassinat de la main de Mennetta d'Antonello Faiello. Son neveu Rosario Guarino lui a demandé d'amener un mot à Luigi Petrone sur lequel était écrit qu'il souhaitait voir Marco afin de clarifier la situation. En effet Mennetta semble avoir cherché la protection en cas de guerre avec les Amato-Pagano mais on lui a refusé et intimé à lui et sa bande de garder les yeux grands ouverts car la vengeance de Marco allait venir. 

29/05/20 
Les autorités anti-mafia de Rome ont procédé à la mise sous séquestre des sociétés et biens de Vincenzo Zangrillo, accusé d’être lié à la fédération camorriste des Casalesi. Des biens (150 immeubles, 21 hectares de terrains, 6 sociétés, 21 comptes bancaires, plus de 200 véhicules,…) estimés à 22 millions d’euros ont été confisqués. Ancien carabinier, originaire de Formia (entre Rome et Naples), il était devenu carrossier avant de faire soudainement fortune, selon les enquêteurs, grâce à ses relations avec les Casalesi : fret routier, commerce de gros, traitement des déchets, immobilier, commerce automobile. Zangrillo est ainsi impliqué dans le trafic international de stupéfiants, la contrebande de tabac, le trafic de déchets, le blanchiment et le trafic de véhicules volés. 
Repubblica - Crimorg

 

Sources : Il Mattino ; Cronache della Campania ; Repubblica ; Crimorg.com ; TeleclubItalia ; InterNapoli 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents